Marcel Van

Et par l’intermédiaire de Van, Thérèse de Lisieux affirme aux prêtres de France : « Quant à moi, votre petite sœur Thérèse, du haut du ciel, je vais enrôler pour vous aider une armée de petites âmes qui seront comme votre respiration, qui deviendront comme les nerfs et les os, assurant toujours l’union entre vous pour la prospérité du règne de l’amour de Jésus… »(col 231-232)

Etre la « respiration » des prêtres et leur « unité », n’est-ce pas précisément l’objectif que veut se donner la Mission ND du Sacerdoce?

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s