Prière de Thérèse de Lisieux pour les prêtres

Nous continuons à préparer notre neuvaine de prière pour les prêtres et les vocations sacerdotales !
Vous savez qu’elle aura lieu à la Basilique Notre-Dame des Victoires à Paris. Depuis le XIXe siècle, c’est un lieu de grâces : 37 000 ex-voto de remerciement en témoignent, et le nombre ne cesse d’augmenter! Parmi les grâces obtenues, il y a notamment la guérison de sainte Thérèse de Lisieux. Alors qu’elle avait 10 ans, elle était atteinte d’une maladie qu’aucun médecin ne savait soigner. Suite à une neuvaine de messes demandées par saint Louis Martin, son papa, à ND des Victoires, Thérèse a été guérie en voyant la Sainte Vierge lui sourire! C’était le 13 mai 1883.
Alors je vous propose cette semaine la prière de Thérèse pour un prêtre, l’abbé Bellière, avec qui elle correspondait (c’est l’unique, malgré des prières qu’on lui attribue faussement sur internet). Elle est un peu longue, mais très belle…
« O mon Jésus! je vous remercie de combler un de mes plus grands désirs, celui d’avoir un frère, prêtre et apôtre…

Je me sens bien indigne de cette faveur, cependant puisque vous daignez accorder à votre pauvre petite épouse la grâce de travailler spécialement à la sanctification d’une âme destinée au sacerdoce, je vous offre pour elle avec bonheur, toutes les prières et les sacrifices dont je puis disposer; je vous demande, ô mon Dieu! de ne pas regarder ce que je suis, mais ce que je devrais et voudrais être, c’est-à-dire une religieuse tout embrasée de votre amour.

Vous le savez, Seigneur, mon unique ambition est de vous faire connaître et aimer, maintenant mon désir sera réalisé; je ne puis que prier et souffrir mais l’âme à laquelle vous daignez m’unir par les doux liens de la charité ira combattre dans la plaine pour vous gagner des coeurs, et moi sur la montagne du Carmel je vous supplierai de lui donner la victoire.

Divin Jésus, écoutez la prière que je vous adresse pour celui qui veut être votre Missionnaire, gardez-le au milieu des dangers du monde, faites-lui sentir de plus en plus le néant et la vanité des choses passagères et le bonheur de savoir les mépriser pour votre amour. Que déjà son sublime apostolat s’exerce sur ceux qui l’entourent, qu’il soit un apôtre, digne de votre Coeur Sacré….

O Marie! douce Reine du Carmel, c’est à vous que je confie l’âme du futur prêtre dont je suis l’indigne petite soeur. Daignez lui enseigner déjà avec quel amour vous touchiez le Divin Enfant Jésus et l’enveloppiez de langes, afin qu’il puisse un jour monter au Saint Autel et porter en ses mains le Roi des Cieux.

Je vous demande encore de le garder toujours à l’ombre de votre manteau virginal, jusqu’au moment heureux où quittant cette vallée de larmes, il pourra contempler votre splendeur et jouir pendant toute l’éternité des fruits de son glorieux apostolat…. » (Prière n°8)
Je vous rappelle les liens pour s’informer sur notre neuvaine :
Chacun pourra se joindre à cette neuvaine sur internet  : https://hozanaorg/communaute/8272-neuvaine-de-priere-pour-les-pretres-et-les-vocations

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s