Saint Joseph et le 1er mai

Nous entrons ce vendredi dans le mois de Marie avec la mémoire de Saint Joseph travailleur. Une occasion pour nous de (re)découvrir cette belle figure de sainteté, sans doute une des plus grandes, car choisie pour être le père légal de Jésus.
Saint Joseph est un homme juste, fidèle à la loi de Dieu et disponible pour accomplir sa volonté. En cela, il peut vraiment être un modéle pour les prêtres. En particulier, « nous vénérons le père légal de Jésus, parce qu’en lui se profile l’homme nouveau, qui regarde avec confiance et courage vers l’avenir, ne suit pas son propre projet, mais se confie totalement à l’infinie miséricorde de Celui qui accomplit les prophéties et ouvre le temps du salut » (Benoît XVI). Saint Joseph peut vraiment aider les prêtres à découvrir la volonté de Dieu, même déconcertante, et à l’accomplir. Comme dit saint Paul : « Ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu » (Rm 8, 14).
Demandons cette grâce pour les prêtres, et aussi pour nous!

Emmaüs

Dimanche, nous allons entendre le très bel évangile des disciples d’Emmaüs.
Ah, qu’il serait bon d’être l’un d’eux; de cheminer aux côtés de Jésus et qu’à ses paroles notre coeur s’enflamme d’amour pour lui.
Prions pour que l’Esprit-Saint souffle dans le coeur des prêtres lorsqu’ils nous expliquent les Ecritures !

Octave de Pâques

J’espère que vous avez passé une sainte fête de Pâques ! La source de toute espérance !
Sur ce lien (https://mariemeredespretres.org/ressources/francois-jeudi-saint-2020.pdf), vous trouverez l’homélie du pape François qu’il a prononcée ce Jeudi Saint 2020. Un très beau texte pour les prêtres aujourd’hui ! Je pense que vous pouvez le transmettre à des prêtres que vous connaissez, car il est plein de consolation : « Je remercie Dieu pour la grâce du sacerdoce ; nous tous, remercions. Je remercie Dieu pour vous, prêtres. Jésus vous aime ! Il veut seulement que vous vous laissiez laver les pieds [par Lui, par son amour]. »
La semaine dernière, je vous invitais à prier pour les prêtres encore plus isolés par le coronavirus. Je crois que nous pouvons aussi prier pour ceux qui souffrent d’être confinés avec leurs confrères ! On parle en effet souvent de la « fraternité sacerdotale », du fait que plusieurs prêtres vivent ensemble, comme une solution à beaucoup de difficultés sacerdotales. C’est vrai, mais quand elle est bien vécue ! Des familles et des couples confinés dans de petits espaces font l’expérience en ce moment que ce n’est pas toujours simple de se supporter toute la journée. Il peut en être de même pour les prêtres qui se retrouvent ensemble dans un même presbytère, en plus sans s’être choisis !

Jeudi Saint – fête des prêtres

En ce Jeudi Saint, nous sommes invités à prier tout spécialement pour les prêtres. En effet, c’est au cours de la Cène que Jésus institua le sacerdoce en disant aux Douze : « Faites cela en mémoire de moi ». C’est par le ministère des prêtres que s’actualise le sacrifice du Christ qui livre son Corps et son Sang pour notre salut.
En cette période où nous ne pouvons pas communier, que ce Jeudi Saint soit pour nous l’occasion d’une belle communion spirituelle, intense. Sans doute communions-nous habituellement d’une façon trop routinière, comme si c’était un dû, ou sans trop y penser. Non, c’est une grâce dont nous ne sommes pas dignes. Faisons grandir notre désir de Jésus! « Il a soif que nous ayons soif de Lui ». Prions pour les prêtres qui sont finalement les seuls à communier encore, afin qu’eux-mêmes communient avec toute la sainteté nécessaire, pour que Jésus ne descende pas « malgré » eux, mais par eux et avec eux.
En France, les prêtres sont majoritairement âgés, donc des cibles privilégiées du covid-19. Confions-les à Marie Mère des Prêtres afin qu’elle les protège et les garde pour le service de l’Eglise.
Les prêtres diocésains existent pour donner Jésus aux paroissiens. Or ce contact n’est plus guère que virtuel désormais. Certains vivent sans doute ainsi un effondrement de ce qui faisait leur vie Un accroissement de la solitude également. Ne les oublions pas!

Semaine Sainte

Dimanche, nous entrerons dans la Semaine Sainte.
Je suis émerveillée par toutes les propositions que nous font paroisses et communautés religieuses pour que nous puissions vivre profondément ce Carême et ce Triduum.
 Le Seigneur nous invite certainement à redécouvrir la grandeur et la beauté de la Communion des saints en même temps que l’ineffable grâce d’avoir des prêtres à nos côtés ainsi que les sacrements.
Alors, je vous propose tout spécialement ce Jeudi Saint, d’envoyer un petit mot à tous les prêtres que vous connaissez et qui vont vivre sans fidèle, ce jour de fête spécial pour eux. Beaucoup se sentent vraiment désemparés.