Notre-Dame du Rosaire

Ce lundi 7 octobre, nous avons célébré Notre-Dame du Rosaire. Evidemment, comme membres de la Mission Marie Mère des Prêtres, nous sommes heureux de célébrer les mémoires et fêtes de notre Maman du Ciel et de la Maman de tous les prêtres!
Fêter ND du Rosaire, c’est aussi remercier la Sainte Vierge pour son intercession puissante, en particulier lorsque nous récitons le chapelet. La fête de ND du Rosaire célèbre la victoire de Lépante le 7 octobre 1571 sur l’envahisseur ottoman musulman, victoire qui fut attribuée à la récitation du rosaire demandée alors par le pape saint Pie V. Un bel exemple de l’efficacité de la prière du chapelet!
Ce dimanche 13 octobre, c’est aussi l’anniversaire des apparitions de Fatima, où Marie s’est présentée comme Notre-Dame du Rosaire (13/10/1917) Savez-vous qu’à chacune des apparitions de Fatima, Marie a demandé aux petits bergers François, Jacinthe et Lucie de prier chaque jour le chapelet entier? D’ailleurs, je crois qu’à presque toutes les apparitions récentes de la Vierge Marie, elle demande de prier tous les jours le chapelet. Ne disons pas que nous n’avons pas le temps!
Depuis début septembre, Radio Maria France nous a confié la récitation du chapelet à l’intention des prêtres les 1er, 2e et 4e jeudi de chaque mois à 18h15 (heure française). Une belle occasion de prier en communion tous ensemble! On peut écouter cette radio sur internet (https://www.radiomaria.fr/) ; il existe aussi une application sur smartphone. Elle sera bientôt diffusée sur les fréquences radio numériques (DAB+).
Vous trouverez les méditations du chapelet pour les prêtres sur notre page : https://mariemeredespretres.org/ressources/rosaire-pour-les-pretres.pdf
Publicités

Thérèse de Lisieux et l’efficacité de sa prière

Ce mardi 1er octobre, nous avons fêté sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus de la Sainte Face. Nous savons qu’elle a beaucoup prié pour les prêtres (cf. https://mariemeredespretres.org/therese-lisieux.php) !
Mais sa prière a-t-elle été efficace?
Semaine après semaine, nous proposons des intentions de prière. Nous voyons l’exaucement de certaines, mais nous ne savons rien de la plupart. Parfois, il y a de grandes joies! Je connais deux prêtres qui sont retournés au ministère après l’avoir quitté pendant des années.
Qu’en était-il pour Thérèse? Thérèse a prié spécialement pour deux missionnaires qu’elle a accompagnés par ses lettres : l’abbé Bellière, qui partira en Afrique après la mort de Thérèse, et l’abbé Roulland, qui partira en Chine. On demandera cependant au premier d’arrêter son ministère pour désobéissance, et il finira en asile psychiatrique, et le second deviendra professeur de séminaire en France pour raison de santé! Bref, exaucement mitigé quant à l’aspect extérieur… même si nous ne savons rien de la sainteté des personnes!!
Mais Thérèse pourtant continue au Ciel de prier pour les prêtres, et elle est à l’origine d’une foule innombrable de vocations sacerdotales (j’en sais quelque chose…)!
Ne limitons donc pas l’exaucement de nos prières à ce que nous en voyons! Dieu agit!

Saint Vincent de Paul – 27/09

Ce vendredi, nous allons célébrer saint Vincent de Paul. Je vous avais déjà présenté cette grande figure de sainteté, et de sainteté sacerdotale. Une page récente de notre site le présente : https://mariemeredespretres.org/vincent-de-paul.php
N’hésitez pas à la consulter : vous découvrirez en particulier comment il a beaucoup travaillé à la sainteté des prêtres : fondation de séminaires, retraites pour les prêtres, conférences de formation à l’ordination et au ministère, et d’autres choses encore.
Je vous partage un beau texte de Saint Vincent à un supérieur de séminaire :
« Combien grand pensez-vous que soit l’emploi du gouvernement des âmes auquel Dieu vous appelle? […] C’a été l’emploi du Fils de Dieu sur la terre. […] Ce n’est pas l’oeuvre d’un homme, c’est l’oeuvre d’un Dieu. Grande opus. C’est la continuation des emplois de Jésus Christ, […] il faut que Jésus-Christ s’en mêle avec nous, ou nous avec lui ; que nous opérions en lui, et lui en nous ; que nous parlions comme lui et en son esprit, ainsi que lui-même était en son Père, et prêchait la doctrine qu’il lui avait enseignée : c’est le langage de l’Ecriture Sainte […]. Une chose importante, […] est d’avoir une grande communication avec Notre-Seigneur dans l’oraison ; c’est là le réservoir où vous trouverez les instructions qui vous seront nécessaires pour vous acquitter de l’emploi que vous allez avoir« . (A Antoine Durand, supérieur du séminaire d’Agde, 1656)
Je vous partage une belle homélie de notre pape François : « Priez-vous pour vos prêtres ou ne faites-vous que les critiquer ? « :

Enfance

Le mois de septembre avance et le temps de reprendre le catéchisme des enfants arrive.
Les enfants ne sont pas toujours faciles mais peut-être pouvons-nous prier pour que les prêtres aient de beaux exemples des vertus de l’enfance tellement mises en avant par Jésus.
« Si vous ne redevenez comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux. » (Jn 3, 3 et Mt 18, 3).
Le petit enfant se laisse aimer très facilement ; dans une grande simplicité et une grande confiance. Et c’est ainsi qu’il grandit sainement.
« Si vous croyez vraiment à l’amour de Dieu pour vous, vous deviendrez un saint. » disait prêtre à un autre. Alors prions pour que les prêtres puissent prendre du temps auprès du Coeur de Jésus et se laissent aimer par Lui; afin de devenir de vrais enfants de Dieu c’est-à-dire, des saints !

Nous pouvons aussi continuer notre neuvaine pour les évêques 7/9 : cette semaine : prions pour qu’ils soient fidèles à l’office et à la prière.

Notre-Dame d’Akita

A Akita, au Japon, une statue de la Vierge Marie pleura 101 fois entre le 4 janvier 1975 et 15 septembre 1981.
Ces Lacrymations ont été reconnues officiellement à Pâques en 1984 par Mgr Jean Itô, Évêque de Niigata et témoin de quatre de ces Lacrymations, et approuvées par le Pape Jean-Paul II en Juin 1988 comme « fiable et digne de foi »

Un ange explique la raison des larmes de la Vierge Marie à soeur Agnès le 4 janvier 1975 :
« Ne soyez pas étonnés de la voir pleurer. Une seule âme qui se convertit et se consacre à Dieu est précieuse à son coeur. Elle manifeste sa douleur pour aviver votre foi, si encline à s’affaiblir. »

Le 6 juillet 1973, la Vierge Marie avait dit à soeur Agnès :
« Prie beaucoup pour le Pape, les Evêques et les prêtres. »
Prions donc pour qu’il y ait de la joie au Ciel !
Ne nous contentons pas de vouloir faire en sorte qu’il n’y ait pas de péché mais pensons à la joie de Dieu et de la Vierge Marie lorsqu’une âme choisit de se donner à Eux. Prions pour que les coeurs se consacrent totalement à Dieu par Marie !

Saint Vincent de Paul

Vincent de Paul with book, birettaEst-ce qu’il y a un lien entre saint Vincent de Paul et le sacerdoce?. Oui! Car on ignore qu’il ne fut pas seulement un apôtre de la charité, mais aussi un apôtre de la sainteté des prêtres! Les deux sont d’aileurs liés chez lui, car c’est en confessant un paysan pauvre qu’il s’est rendu compte que beaucoup de prêtres étaient infidèles à leur mission en ne prêchant pas aux pauvres et en ne leur célébrant pas les sacrements, ajoutant une misère spirituelle à leur misère matérielle…
Vincent de Paul a beaucoup travaillé à la formation spirituelle des prêtres en fondant des séminaires (nouveauté de l’époque!) et en proposant des retraites pour les séminaristes.
Je viens de lui consacrer une nouvelle page de notre site : cliquez ici pour en savoir plus!

Assomption

Ce jeudi, nous célébrons l’Assomption de la Vierge Marie! Elle monte avec son âme et son corps au Ciel. C’est la récompense de sa fidélité et de sa sainteté : elle est née sans péché, comme Adam et Eve, mais contrairement à eux, elle est restée sans péché, malgré les tentations et les souffrances…
Dans la grâce de l’Assomption, Marie monte au Ciel avec son corps : c’est unique! Une belle occasion de renouveler notre espérance en la résurrection de la chair pour nous au dernier jour.
Prions pour que notre corps puisse être au service de notre sainteté, et prions aussi pour la pureté des prêtres
Je vous propose de continuer à  prier pour nos évêques (3/9). Cette semaine, nous pouvons prier pour leur équilibre de vie, leur repos, leur détente, afin qu’ils puissent mieux être donnés à leur ministère.

Saint Laurent

Il y a beaucoup de belles fêtes cette semaine! La dédicace de la basilique Sainte-Marie Majeure, la Transfiguration, le pape Sixte II, saint Dominique, fondateur d’un ordre de prêtres, sainte Edith Stein, patronne de l’Europe et saint Laurent, diacre!
Nous prions pour le sacerdoce, donc en particulier pour les prêtres, ceux qui ont la plénitude du sacerdoce : les évêques, et aussi les séminaristes qui se préparent à devenir prêtres.
La place des diacres est un peu particulière, car, s’ils recoivent aussi le sacrement de l’ordre comme les prêtres et les évêques, ils n’ont pas le sacerdoce qui leur permet d’agir « in persona Christi capitis », « au nom du Christ Tête », en particulier pour consacrer l’Eucharistie et pardonner les péchés. En revanche, ils sont configurés « au Christ serviteur », venu pour témoigner de l’amour et de la tendresse de Dieu pour tous les hommes.
Tout prêtre est d’abord ordonné diacre et il reste toujours diacre! Que cette fête de saint Laurent soit l’occasion de prier pour les diacres permanents et les diacres en vue du sacerdoce, et aussi pour que tous les prêtres vivent leur sacerdoce comme le Christ, qui s’est fait humble serviteur de tous.
Je vous propose de continuer à  prier pour nos évêques (2/9). Cette semaine, nous pouvons prier pour qu’ils soient libres face aux pressions médiatiques, et qu’ils aient toujours la force d’annoncer l’Evangile sans compromission avec l’esprit du monde.
Enfin, le pape François vient de publier une lettre pour les prêtres à l’occasion des 160 ans de la mort du saint Curé d’Ars. Un très beau texte pour encourager les prêtres et les soutenir dans le contexte actuel. On y retrouve aussi les insistances du pape sur une « Eglise en sortie ». Il y a un très beau passage pour « dire merci » aux prêtres : une source d’inspiration pour nous!
J’ai mis le texte intégral sur notre site :

Prier avec le saint Curé d’Ars – 4 août

Cette semaine, je vous propose de confier nos prêtres au saint Curé d’Ars, patron de tous les prêtres de France et de tous les curés de l’univers. Nous le fêterons ce dimanche 4 août.
Je vous partage quelques citations de lui sur la prière:
« Voyez, mes enfants : le trésor d’un chrétien n’est pas sur la terre, il est dans le ciel. Eh bien ! notre pensée doit aller où est notre trésor. »
« L’homme a une belle fonction, celle de prier et d’aimer. Vous priez, vous aimez : voilà le bonheur de l’homme sur la terre ! »
« La prière n’est autre chose qu’une union avec Dieu. Quand on a le cœur pur et uni à Dieu, on sent en soi un baume, une douceur qui enivre, une lumière qui éblouit. Dans cette union intime, Dieu et l’âme sont comme deux morceaux de cire fondus ensemble; on ne peut plus les séparer. C’est une chose bien belle que cette union de Dieu avec sa petite créature. C’est un bonheur qu’on ne peut comprendre. »

Témoignage

Merci à tous pour vos prières pour la neuvaine pour les prêtres! Ce sont autant de cadeaux pour les aider à marcher vers la sainteté!
Cette année, la neuvaine s’est exportée avec beaucoup de fruits dans le Loiret, en Suisse et au Burkina Faso. A Paris, la journée du samedi a été l’occasion de tisser des liens entre plusieurs mouvements de prière pour les prêtres. En particulier, la Mission Marie Mère des Prêtres va peut-être pouvoir éditer une revue trimestrielle avec Virgo Fidelis et le Foyer Marial !
Cette semaine, je vous partage un beau témoignage d’une musulmane convertie au catholicisme qui rend grâce pour un prêtre qui l’a accompagnée :

« Je me permets de vous envoyer un message pour vous dire merci pour tout ce que vous faites pour les prêtres, cela est très important pour moi.
Je me présente : Je m’appelle Nesrina et je suis d’origine libanaise (de mon père) et algérienne marocaine (de ma mère).[…] J’ai une histoire assez particulière notamment avec un prêtre concernant ma conversion.
J’ai la chance de ne pas avoir de problème avec ma famille suite a ma conversion.
J’étais voilée pendant 4 ans, pratiquante (de famille musulmane, je ne me suis pas posé la question) Il y a 4 ans, étant quelqu’un de très libanaise et amoureuse de ce bout de pays rempli d’histoire et d’amour malgré les différentes guerres, j’ai rencontré les religieux de ce que le Liban possède (musulmans et chrétien, de toute communauté donc 18 au total). Pour les rencontres avec les chrétiens, j’y étais voilée et tout ses très bien passé, nous avons parlé de l’union dans notre pays…
Et avec ça, j’ai rencontré un curé. C’est le seul curé qui ne m’a pas parlé de Jésus mais qui m’a parlé de la Vierge Marie car entre musulman et chrétien nous avons cette mère en commun qu’on respect énormément. Pour le reste nous avons parler du Liban, de notre famille.. Après cette rencontre qui a duré moins d’une heure je me suis dit « wahoou c’est un vrai homme amoureux de Dieu », je suis donc allée à la messe du dimanche toujours dans la même église pour voir comment cela ce passe (toujours voilée et très bien accueillie) Je suis depuis resté en contact avec, il me souhaitait bonne fête au moment des fêtes musulmanes et moi pareil ( il y a 3 ans lorsqu’il m’a souhaité une bonne fête de fin de Ramadan, cela m’a tellement touchée que je suis allé déposé un cierge auprès de Marie pour lui) puis dans mes prières musulmanes je l’ai toujours cité dans mes prières par Marie, il a toujours été en union de prière, jamais jugé concernant la religion, je regardé ses homélies pendant les fêtes chrétienne… pour m’informer, il est depuis devenu pour moi comme un papa malgré les différences religieuses.
[…] Il y a 2 ans tout allait mal, je suis allé à ma paroisse  et j’ai dis à Saint Charbel « je ne suis ni musulmane ni chrétienne mais je continue à croire en toi aide moi ». J’ai fait un rêve (Saint Charbel qui porté une grosse croix et une lumière à coté de lui me posé un voile blanc très léger sur ma tête) et là j’ai compris et décidé de me convertir… J’ai donc demandé le baptême en février 2018 […] et j’ai donc été baptisée en février 2019 par ce curé et dans cette église.
A chaque fois que je prie ce curé est dans mes prières (matin et soir) et les dimanche aux messes au moment où je prie pour les prochse et au moment de prier pour l’évêque, prêtres… car je n’oublie pas sa fonction de prêtre. »